A l’extrémité sud du Cantal, Vieillevie s’accroche aux pentes exposées au midi de la vallée du Lot. Commune la plus basse du département (215 m), elle bénéficie d’un climat doux, on y cultive la vigne, les fruits et les légumes.

Autrefois lieu de franchissement du Lot (Vieillevie : vieille voie) sur le chemin de Conques, le village possède un château fort d’origine médiévale et remanié au XVe siècle.
Le départ de cette randonnée se fait au Port, à 3.5 km du bourg, en direction d’Entraygues. Ce petit port était autrefois le point de départ d’embarcations de type gabarres qui partaient à destination de Bordeaux et sur lesquelles étaient transportés les piquets et les merrains de châtaigniers qui servaient à la fabrication de douves de tonneaux dans les ateliers de tonnellerie du Bordelais.
Ce parcours offre de beaux panoramas sur la vallée et des hameaux à l’architecture remarquable.

D- Prendre la D 141 en direction de Vieillevie en gardant la base de canoë-kayak sur la gauche. Passer sur un petit pont, puis près des maisons, monter la route à droite. Aller à gauche et rejoindre le lieu-dit Les Fruitières. Près de la maison, monter dans le petit chemin à droite en gardant le bâtiment sur la gauche. Poursuivre par ce joli sentier en balcon jusqu’à Aynes.
1- Descendre à gauche pour rejoindre la route dans le hameau puis la suivre vers la droite. A la première intersection, descendre à gauche et rejoindre la D 141 à La Prade. Suivre la départementale sur la droite pendant 400 m. A hauteur d’un muret, tourner à droite, et avancer vers la maison. En faire le tour en la gardant à main gauche et monter dans le chemin au-dessus. Suivre ce chemin jusqu’à déboucher sur un chemin plus large à hauteur du Bruc.
2- Tourner à gauche et suivre la route. A l’intersection suivante, bifurquer à droite, et suivre la route en montant jusqu’aux dernières maisons. Continuer tout droit dans le chemin qui tourne ensuite à gauche pour monter au lieu-dit Les Fontenelles. Monter dans le hameau.
3- Tourner franchement à droite pour s’engager dans un petit chemin (attention il n’est pas facile à voir car une voiture est souvent garée devant). Déboucher sur une large piste, aller à droite pendant quelques mètres en direction du bâtiment agricole, puis trouver un sentier en montant à gauche. Le suivre jusqu’à la route. Descendre alors à droite dans le village de la Garrigue.
4- Après le four à pain, s’engager à gauche entre les maisons, puis filer tout droit dans le chemin. A la route suivante, monter à gauche. Dans un grand virage, aller tout droit sur la petite route en direction de Puech Mège.
5- Avant d’arriver en bas de la descente, quitter la route et descendre à droite dans le sentier. Suivre ce sentier qui, après une zone plate, remonte un peu. Tourner à droite, et suivre toujours le chemin, passer devant un ancien sécadou (séchoir à châtaignes), puis descendre. Plus bas, le chemin contourne une maison en ruine, et débouche sur une petite route. Tourner alors à droite, puis tout droit à l’intersection suivante pour rejoindre le point de départ.

Cette fiche fait partie des 54 fiches disponibles à l’unité (1€) dans les points accueil de l’office de tourisme de la Châtaigneraie.

 

Tarifs

Gratuit.

' data-map-type="ROADMAP">

Poster un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *