Se dépenser

Les trésors du Haut Célé

Compare Ajouter aux favoris

Cette randonnée part du petit bourg de Mourjou, bien connu grâce à la Foire de la châtaigne qui se tient l’avant dernier week-end d’octobre et voit passer quelques 20 000 visiteurs.

Ce sentier est fortement rattaché à l’écomusée de la Châtaigneraie, la Maison de la châtaigne, qu vous pourrez visiter.
Le sentier, très ombragé, vous amènera à la découverte des gorges du Haut-Célé. Il est jalonné de panneaux d’informations ludiques et pédagogiques, tables de pique-nique.
Vous apprécierez la variété des milieux, la diversité de la végétation, vous devinerez la présence d’animaux et imaginerez l’action de l’homme dans ce paysage !
Ce milieu naturel est très fragile et protégé.
L’eau n’est-elle pas un bien précieux, un trésor ? Et les moules perlières, encore présentes, le sont également mais il vous est interdit de les pêcher !

D- Prendre le cheminement piétonnier qui conduit à la Maison de la châtaigne. Pousser le portail et descendre le chemin goudronné sur 100 m. Passer derrière la maison. [Station 1- découverte du paysage]. Descendre le chemin orienté vers l’Est. Passer une première chicane ; poursuivre en descente [station 2 – vieux châtaigniers] ; passer une deuxième chicane et descendre dans un vieux chemin de char rétréci.
1- [Station 3 – “la grangeotte”] Prendre à droite, suivant la courbe de niveau, un chemin large qui surplombe le ruisseau de Jalenques. [ Station 4 – milieu sec]. Poursuivre en très légère montée sur 200 m.
2- Prendre le sentier en descente sur 50 m puis tourner à gauche. Le sentier est plus herbeux et abrupt. Arrivée au Pont de Trotapel, confluence du ruisseau de Jalenques et du Célé. [station 5 – cascade et vie sociale de jadis]
3- Ne pas traverser le pont mais prendre sur la droite un étroit sentier dans la ripisylve, sous les arbres qui bordent la rivière [station 6 – milieu humide]. Sur 800 m le sentier surplombe le Célé et arrive à une descente abrupte mais courte, de 10 m ; s’aider de la corde si besoin.
4- [station 7 – la prise d’eau] Le sentier emprunte alors l’ancien canal d’amenée de l’eau à un moulin sur 500 m, jusqu’à une route communale.
5- Ne pas traverser le pont de Lamit qui est à gauche, sur le Célé, mais traverser la route communale et prendre en face la suite de l’étroit canal de l’amenée de l’eau sur 200 m. Traverser un sentier et arriver à l’ancien étang qui alimentait le moulin de Flory.
6- [station 8 – le moulin de flory] Le parcours traverse les ruines du moulin ; il ne reste qu’une meule. Remonter en direction du nord-est le large chemin , sur 100 m, jusqu’à la route communale. La traverser ete prendre en face, le tracé plus rocailleux qui monte.
Le tracé longe une plantation de douglas [ station 9 – le douglas] puis une muraille [station 10 – les murs secs de jadis.
7- En haut de la côte, la boucle du sentier se termine et on retrouve le tracé emprunté à l’aller. Prendre à droite le tracé bien dégagé et plat qui conduit à la grangeotte.
Passer à hauteur de la grangeotte, qu’on laisse à droite, puis remonter l’ancien chemin de char qui conduit à la Maison de la châtaigne. Passer les 2 chicanes, reprendre le chemin derrière la maison puis le chemin goudronné sous le cimetière, enfin le cheminement piétonnier qui ramène au parking et au point de départ.

Cette fiche fait partie des 54 fiches disponibles à l’unité (1€) dans les points accueil de l’office de tourisme de la Châtaigneraie.

 

Tarifs

Gratuit.

Poster un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *