Evasion au cœur de la nature...

Au coeur de la nature, parcourez la Châtaigneraie à pieds !

De grands espaces naturels… Une nature préservée… Une douceur de vivre !
En terme de paysages, le Cantal joue aux montagnes russes ! De Vieillevie dans la Vallée du Lot à 188 mètres d’altitude au Plomb du Cantal, montagne la plus haute culminant à 1855 mètres, notre département offre un magnifique terrain de jeu pour les amateurs de Nature.

En Châtaigneraie, tous les randonneurs seront ravis par nos sentiers ! Des gorges, des vallées, des plateaux et des lacs, chacun pourra apprécier nos paysages à son rythme.

randonnées cantal

Un peu d'histoire...

Cette variété s’explique par la diversité géologique de cette région. Tout au long des millénaires, l’action des éléments sur les roches, plus ou moins friables selon leurs natures, a façonné cet environnement.

Il y a 600 millions d’années, la Châtaigneraie était recouverte par un océan au fond duquel se déposaient des sédiments marins. Les effets conjugués de leur accumulation croissante et des mouvements de l’écorce terrestre ont entraîné des élévations de pression et de température provoquant la transformation des sédiments en micaschistes.

La collision des continents, il y a près de 500 millions d’années, a provoqué l’émergence du Massif Central. Des montées granitiques venues des magmas profonds se mettent en place durant les 200 millions d’années suivantes.

Le soulèvement hercynien, il y près de 300 millions d’années, sera le dernier grand bouleversement qui verra la mise en place du sillon houiller (apparent entre Pers et Maurs). Depuis, l’érosion continue de façonner les paysages.

Les natures différentes du sous-sol ont ainsi doté cette région de « bassins » et de vallées caractéristiques de la Châtaigneraie.

Du bassin sédimentaire calcaire de Maurs, des vallées aux versants abrupts et aux sommets étroits caractéristiques des micaschistes des Vallées du Lot, du Célé, de la Rance et du Goul, en passant par les reliefs granitiques doux et arrondis (St Mamet, Boisset, Marcolès, Glénat et du Veinazès), vous découvrirez toute la diversité géologique de la Châtaigneraie en cheminant à travers ce territoire.

Parcours pédestres à embarquer depuis l'application Cirkwi !

Topo-guide de la Châtaigneraie

Un classeur de randonnées et promenades en Châtaigneraie

L’espace de randonnée de la Châtaigneraie Cantalienne est mis en valeur dans un classeur réunissant bon nombre de randonnées et de promenades pour toute la famille.

Ces circuits favorisent la découverte de sites naturels et de paysages ruraux chers à notre territoire !

L’Office de Tourisme de la Châtaigneraie cantalienne a réalisé ce classeur recensant les chemins de petites randonnées (P.R.) de notre région. Pratique, il vous permet de partir en randonnée avec l’itinéraire choisi glissé dans la pochette plastique jointe. Une carte de la Châtaigneraie vous permet de situer chacun des circuits.

Chaque fiche présente les caractéristiques d’un circuit :

  • commune d’implantation de l’itinéraire,
  • nom de l’itinéraire,
  • longueur et durée du parcours (les temps de marche sont donnés à titre indicatif pour une allure moyenne de 3,5 km à l’heure),
  • couleur du balisage et dénivelé,
  • intérêts et description du circuit.
    Bon à savoir : le dénivelé positif est la somme des montées de l’itinéraire, exprimé en mètres. Il renseigne sur l’intensité de l’effort à fournir. 100 m de dénivelé positif à pied revient à réaliser environ 1 km à plat.

Trois types de randonnées vous sont proposés en fonction de la durée du circuit. Des indications de couleurs (le plus souvent de simples marques de peinture, et plus rarement piquets avec flèches directionnelles) balisent ainsi chaque circuit.

  • BALISAGE BLEU – JUSQU’À 2H DE MARCHE
  • BALISAGE JAUNE – DE 2H À 4H DE MARCHE
  • BALISAGE VERT – PLUS DE 4H DE MARCHE

Plan départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées

Anciennes voies de communication à grande échelle, simples chemins de dessertes des terroirs locaux, « drailles » tracées par les troupeaux en transhumance vers l’estive, partout dans le Cantal une multitude de chemins tissent une trame structurée autour de laquelle se sont bâtis la vie, l’histoire, le paysage, l’âme de chaque pays.

Certains parmi les plus importants sont devenus routes, aujourd’hui goudronnées, qui conservent cependant la sinuosité imposée par le relief et le pas des attelages. En même temps que l’agriculture se modernisait et que la population rurale diminuait, beaucoup ont disparu, faut d’usage, ou ont été élargis en fonction du gabarit des machines.

Pourtant, grâce à la volonté et au dynamisme de quelques passionnés, qui témoignent de l’âme du pays, qui dévoilent les traits les plus intimes, leurs richesses naturelles et culturelles les plus secrètes, ces chemins ont trouvé une nouvelle fonction et de nouveaux usagers, curieux de découvertes et de rencontres.

Le Conseil Départemental du Cantal a décidé de soutenir cette reconquête des chemins. Aussi, en complément d’un programme ambitieux de valorisation de l’environnement, a été élaboré un Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée. Ce plan a pour objectifs de préserver le patrimoine que constituent les chemins, de favoriser la pratique de la randonnée et la découverte des sites naturels et des paysages ruraux. Il repose sur le développement d’un réseau d’itinéraires sélectionnés selon des critères de qualité.

Pour en savoir plus sur le Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée.

Randonner en toute sécurité

Pour bien randonner, il faut partir bien équipé. Il est primordial de bien choisir son équipement.

Il est conseillé de se munir de vêtements et de chaussures adaptés à la marche et aux différentes situations que vous pourriez rencontrer (vent, pluie, chaleur…).

N’oubliez pas votre bidon d’eau (l’eau des ruisseaux est déconseillée) et quelques provisions.

Pour avoir un oeil sur la météo locale,  consultez la page sur notre  site : Quel temps fait il ?

Renseignez vous sur :

  • L’itinéraire : choisissez le en fonction de vos possibilités en respectant les aptitudes de chacun. La difficulté d’un sentier dépend de sa longueur et de son dénivelé.
  • Les prévisions météo : en téléchargeant l’application Meteo France  ou par téléphone au 3250 (service payant 2,99€ + coût appel local).
    Surpris par le mauvais temps abrégez votre promenade. En cas d’orage quittez immédiatement les sommets et les crêtes, cherchez un abri en évitant les arbres isolés et les rochers.
  • Évitez de partir seul.
  • N’allumez pas de feux, notamment en forêt, ne jetez pas vos mégots de cigarettes.
  • Sur les portions goudronnées, marchez en file indienne.
  • Numéro d’urgence : 18 ou 112.

Conseils pratiques

Pour effectuer votre randonnée dans les meilleures conditions, fiez vous en priorité au balisage sur le terrain et suivez en permanence l’itinéraire sur la carte.

Les références des cartes utilisées (IGN série bleue au 1/25000ème) sont rappelées sur chaque fiche.

En aucun cas l’Office de Tourisme de la Châtaigneraie Cantalienne ne pourra être tenu responsable des modifications pouvant intervenir sur le terrain.

Respecter le milieu naturel
Les itinéraires empruntent la plupart du temps des chemins ruraux mais ils peuvent aussi traverser des propriétés privées. Les propriétaires accordent aimablement un droit de passage, veillez cependant à :

  • refermer soigneusement les clôtures, respecter les cultures et les pâturages
  • rester sur l’itinéraire
  • passer à bonne distance des troupeaux et être particulièrement vigilant si vous avez un chien. Il est préférable de le laisser à la maison ou au moins de le tenir en laisse si vous devez traverser des champs où il y a des animaux (poussées par leur instinct maternel, les vaches n’hésiteraient pas à charger)
  • rapporter tous vos détritus
  • ne pas stationner aux endroits gênants (entrées de chemin, de champs, de fermes…)
  • Et n’oubliez pas : la cueillette de fleurs et de petits fruits est réglementée, respectez le patrimoine bâti et artistique.

Un comportement non respectueux et / ou non adapté de votre part entraînerait votre responsabilité ainsi que la suppression du passage consenti pour les randonneurs, et par la même, la suppression de l’itinéraire.